Suivez-nous Facebook  Linkedin  Youtube
Institute of NeuroCognitivism
Bookmark and Share
Contact
Découvrez les nouvelles formations de 2017

Cette discipline est au programme de notre formation "Les fondamentaux de l'A.N.C.".

Cliquez ici pour en savoir plus.

VOTRE CERVEAU INTELLIGENT EN ACTION

D’où vient le stress ? Pourquoi résiste-t-on au changement ? Comment rester serein et prendre les bonnes décisions ? Tout dépend de l’état d’esprit du moment. En mode « automatique », on réagit vite, en se basant sur l’expérience acquise. En mode « adaptatif », on résout des situations inconnues ou complexes. Le modèle A.N.C. explique comment basculer de l’un vers l’autre.

Des territoires cérébraux complémentaires…

Face à une décision, le cerveau est en balance entre deux modes mentaux : l’automatique et l’adaptatif. L’adaptatif dépend du néocortex préfrontal. L’imagerie cérébrale le montre. C’est la partie la plus évoluée du cerveau humain. Le « préfrontal » ne s’exprime pas spontanément, sauf en situation complexe et inconnue. S’il participait davantage aux 6 000 décisions prises chaque jour, chacun y gagnerait en sérénité.

A l’origine de deux modes mentaux…

Pourquoi réagissons-nous en nous fiant à notre expérience, à nos croyances ? En résistant au changement ? Parce que les automatismes dépendent de territoires cérébraux plus réactifs que le « préfrontal ». Ils gouvernent le mode automatique. Parfaits pour gérer les situations simples et connues, ils ne cèdent pas toujours la main au préfrontal, même si la situation le demande.

En résumé, deux modes interviennent :

  • Le mode automatique. Spécialiste du simple et du connu. Il se base sur l’expérience, les compétences acquises, les certitudes. Indispensable pour gérer les « affaires courantes ». Sa rigidité peut générer des réponses inadéquates en situation nouvelle.
  • Le mode adaptatif. Spécialiste du changement et de la complexité. Il se base sur la curiosité pour l’inconnu, la fluidité, la prise de recul et l’opinion personnelle. Incontournable pour augmenter l’efficacité, la créativité et l’adaptation.

Dont les conflits génèrent du stress…

Le stress est l’expression d’un désaccord entre le mode automatique et le mode adaptatif. C’est un signal d’alarme. Comme la douleur indique un dysfonctionnement physique, le stress indique un dysfonctionnement mental.

Soluble avec des exercices appropriés.

Chaque humain est équipé pour s’adapter au monde complexe qu’est le nôtre. Pour élargir sa pensée et sortir du cadre habituel. Il suffit de s’exercer à basculer du mode automatique vers le mode adaptatif. C’est l’objet d’une batterie d’exercices A.N.C.

Lors de notre parcours de formation, vous apprendrez à…

  • Prendre conscience des attitudes induites par les deux modes mentaux « automatique » et « adaptatif ».
  • Apprendre à gérer le stress (chez soi / chez l’autre).
  • Déclencher volontairement le mode mental adaptatif (chez soi / chez l’autre) face aux situations nouvelles ou complexes.
  • Développer l’estime de soi ou la confiance en soi (chez soi / chez l’autre).
  • Développer une attitude générale propice à la mobilisation du mode adaptatif.
Plan du site - Crédits - Nous contacter - Informations légales - Powered by 2B.COM SPRL - design by Vous êtes ici